Les Innocents

 

LES INNOCENTS

UN DUO À CŒUR OUVERT, DES TEXTES EMBUSQUÉS SOUS DES MÉLODIES COLORÉES

Les Innocents découvrent la scène à deux, et s’y retrouvent, après une longue pause. Et comme un boomerang, un public au rendez-vous dès les premières notes des anciens tubes.

Jean-Christophe Urbain et J.P. Nataf brisent les verrous de l’inconnu, accordent leurs guitares, font entendre leurs nouveautés et se laissent aller avec simplicité, au plaisir de la scène. Ensemble, il y a de la magie à se surprendre, à créer quelque chose d’unique. Des harmonies qui leur ressemblent, la pop musique qu’ils aiment depuis toujours. La balade n’a pas de fin, chaque album a l’ambition de faire mieux que le précédent. Leur carburant : ces rêves en pagaille qu’ils partagent. Cette envie toujours plus grande d’offrir de belles chansons, celles qui marquent les foules, celles qui colorent leur parcours depuis trois décennies.

                LES INROCKUPTIBLES

« Fidèles à leur modestie, Les Innocents pourraient pourtant se targuer de trophées empochés depuis trente ans : une collection de tubes populaires (L’Autre Finistère, Un homme extraordinaire, Colore, Un monde parfait), un deuxième album écoulé à 600 000 copies (Fous à lier, 1992), une avalanche de perles mélodiques (Lune de lait, Une vie moins ordinaire, Danny Wilde, Harry Nilsson) et même quatre Victoires de la musique ».

« Une discographie remarquable et une carrière exemplaire pour ces vétérans de la pop française, qui partagèrent autrefois le même label qu’Etienne Daho (…) Des retrouvailles aussi inspirées qu’ inespérées ».

https://youtu.be/bllc0KxPbYA

Retrouvez Les Innocents sur les réseaux sociaux