Infinie tristesse

Nous avons appris avec  tristesse le décès ce 29 octobre du guitariste Roland Dyens. Il a été, durant les années 90 et après un concert sur le perron du château de Condette (avec Marcel Dadi et Pierre Bensusan) un compagnon de route du festival de la Côte d’Opale pour qui il a joué plusieurs fois et aussi composé. Entre classique et improvisation, son oeuvre, très riche et éclectique, est celle de l’un des plus grands guitaristes de ce temps. Son « tango en skaï » restera comme un authentique chef d’oeuvre.

previous post
next post